juste un doigt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default juste un doigt

Message par Invité le Sam 24 Déc - 11:34

Huîtres à l'apéro, Noël à l'hosto! En ce soir de fête, n'oublions pas que l'ouverture des huîtres, à l'heure des bulles, fait chaque année gonfler les statistiques des services d'urgences des hôpitaux. Il vaut mieux trinquer après, surtout si, en prime, on s'égosille pour parler de l'affaire DSK avec le reste de la famille assise dans la pièce d'à côté. Toute faute d'inattention peut vous transformer un chant de Noël en flamenco andalou. Aïe-aïe-aïe-aaaaaaaaïe... Il faut aussi se souvenir que si au rugby, il y a les porteurs de pianos et ceux qui en jouent, au réveillon il y a ceux qui ouvrent les huîtres et ceux qui coupent la bûche. Chacun selon son degré de compétence dans une juste répartition des rôles. Et il faut particulièrement se méfier du jeunot qui, après avoir attaqué le porto avec Mamie, veut épater la famille en se découvrant une vocation soudaine: «Moi aussi, je vais ouvrir des huîtres». Surtout ne pas hésiter à l'envoyer aux moules en lui rappelant que son père n'est pas huîtrier. Côté protection, ne pas lésiner. La main de fer dans un gant de velours, c'est du pipeau. Ici, il faut faire l'inverse et se blinder avec gants, torchons voire même l'avant-dernier Paris-Match avec Anne Sinclair en couverture, surtout si vous tombez sur une variété d'huîtres plus hermétiques que les coffres de la Banque de France. Un tendon cisaillé, ça peut gâcher Noël et la Saint-Sylvestre. Voire même la galette des Rois. Et puis, il faut se méfier de certains couteaux dont le célébrissime Opinel, idéal pour le pâté Hénaff, mais qui a fait presqu'autant de dégâts chez les ouvreurs d'huîtres que la guillotine dans les rangs du sang bleu. Le cran d'arrêt n'est pas fait pour les chiens de chasse. Alors prudence! Rappelez-vous ce soir que les huîtres ne sont pas à mettre entre toutes les mains. Et que s'il faut dire «juste un doigt», il vaut mieux que ce soit à l'heure de l'apéro qu'en sortant de l'hosto.
René Perez
article du telegramme le 24/12/2011

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum